J'apprends via la presse que la région Île-de-France va rembourser les trajets au quotidien réalisés via BlaBlaLines pendant la durée des grèves. Résidant dans cette région, je souhaite en profiter. Je souhaite donc installer l'application sur mon appareil Android.

Étant fermement attaché à ma vie privée, j'y ai désactivé une quantité incroyable de mouchards dont les Google Play services. Leur activité principale consiste à collecter les données des utilisateurs, notamment leur position géographique exacte ou approximative, les appels émis, SMS envoyés, recherches effectuées... Nous avons la confirmation depuis l'affaire Snowden [https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9v%C3%A9lations_d'Edward_Snowden] que ces informations sont analysées à grande échelle par les services d'espionnage. Mon but n'est pas de vous convaincre de désactiver ce genre de services, ce site :[https://tuxicoman.jesuislibre.net/2015/05/pourquoi-vous-devriez-desinstaller-google-play-services-de-votre-smartphone.html] le fait déjà bien.

J'installe donc via Yalp Store l'application BlaBlaLines. Après la création du compte, vient l'étape suivante : l'application souhaite connaître ma position. C'est normal, c'est une application de covoiturage. Mon application de GPS, OsmAnd~, l'utilise également sans problème. Mais avec L'application de BlaBlaCar, impossible d'aller plus loin, je reçois le message d'erreur : « BlaBlaLines ne fonctionnera pas tant que vous n'aurez pas mis à jour les services Google Play ». Dit autrement : il est obligatoire de se faire espionner pour avoir le droit d'utiliser l'application.

 

Est-ce normal que la région Île-de-France (ou toute autre entité, je casse du sucre sur le dos de celle que j'ai sous la main) subventionne l'espionnage généralisé avec l'argent de nos impôts, taxes, cotisations, etc. ? N'est-il pas possible d'exiger d'un partenaire, au minimum, le caractère optionnel (je n'ai même pas dit l'interdiction alors que je devrais...) du flicage généralisé des résidents franciliens ?